Checkpoint Paris

Dépistage rapide du VIH et autres IST

Ouvert du lundi au samedi
36 rue Geoffroy L'Asnier 75004 Paris

 

Contact:

Tél: 01 44 78 00 00

Accueil Le Kiosque Autotests: Communiqué de Presse - Le Kiosque Infos Sida

Actualités

Autotests: Communiqué de Presse - Le Kiosque Infos Sida

Autotests: Communiqué de Presse - Le Kiosque Infos Sida

Vendredi, 18 Septembre 2015
AugmenterRéduireTaille du texte

 

Le Kiosque Infos Sida salue l’arrivée sur le marché français des autotests de dépistage du VIH. Depuis la création en 2010 de son dispositif de dépistage rapide au cœur de Paris, le Checkpoint, notre association n’a cessé de promouvoir tous les outils concourant à la multiplication et à la diversification des offres de dépistage pour toutes et tous. Le Kiosque a été l’un des pionniers en France à démontrer l’intérêt et l’efficacité des tests rapides, tout d’abord dans le cadre d’une recherche innovante destinée à un public gay, puis en ouvrant son dispositif à l’ensemble des publics (le public gay restant prioritaire).

 

Ces kits d’autodépistage rapide du VIH, en vente libre en pharmacie depuis le 15 septembre, permettent à son utilisateur d’obtenir, de façon autonome, un résultat fiable en 15 minutes*. Afin de ne pas rester seul face à un résultat positif, en cas de doute ou simplement pour obtenir des informations, il pourra appeler les équipes de Sida Info Service (0 800 840 800) ou du Kiosque (01 44 78 00 00).

 

On ne peut cependant que regretter le prix de ce kit de dépistage, environ 28-30 euros, non remboursé, bien trop élevé pour espérer une large diffusion. Alors qu’environ 30 000 personnes en France ignorent leur séropositivité et qu’on compte plus de 6000 nouvelles contaminations par le VIH chaque année, il eut été stratégiquement plus efficace, en termes de santé publique, d’opter pour un coût permettant un véritable accès de l’autotest à tous.

 

Souhaitons enfin que les pouvoirs publics français permettent l’utilisation des tests rapides pour les hépatites et les autres IST, dans un contexte d’augmentation de ces dernières, plus vite qu'ils n'ont autorisé celle des tests pour le VIH.

 

* En cas de résultat négatif moins de 3 mois après la dernière prise de risque, il conviendra de renouveler le dépistage pour une certitude maximale.

Actu précédente
En haut
lekiosque-240x80